18/04/2007

L'amour la première fois

Bonjours Anouchka
aujourd'hui j'ose enfin en parler je suis encore vierge à 38 ans. A 25 ans j’en paraissait 15, c’était dur et ça m’a pas aider. Je n’avais aucun succès auprès des femmes et j’ai alors tout investi dans mon travail. Maintenant je me sens seul et sait pas si c’est pas trop tard. J'ai toujours une peur de la première fois comment va-t'elle l'accepter? Va-t-elle se moquer.
Généralement dans mon cercle relationel je suis le bon ami et très bon copain mais jamais le petit ami. A chaque fois que j'ai été de l'avant sans jamais être brusque j'ai ramasser un rateau. Alors c'est le gros repli sur soi. De plus dans le département ou je vie il n'y à pas beaucoup de possibilité de rencontre, ….. est un très petit département au niveau de la population. Je ne peux pas quitter cette région je viens d'y créer une entreprise qui me prend beaucoup de temps.
Aujourd'hui je ne me fais plus d'illusion pourtant je rêve le soir d’entendre sa voix, de lui préparer des bons petits plats, d’écouter sa journée écoulée, de lui offrir des fleurs, partager des moments intimes basés sur la tendresse. Ce que je demande maintenant de le faire au moins une fois.
Quant-on dit que l'amour arrivera un jour pour moi c'est bien tard.

 

Bonjour,

Comme tu me l’as demandé, j’ai un peu raccourci ainsi ton anonymat est sauf. Je ne pense pas qu’il soit trop tard. Il n’est jamais trop tard pour rien dans la vie. Tu m’as l’air romantique et attentionné, beaucoup de femmes apprécient ces qualités. Tu n’es pas solitaire, tu as un cercle d’amis et un bon travail. Beaucoup d’atouts, mais tu manques peut-être d’un peu d’assurance envers les femmes. Prendre un ou des râteaux ça freine, mais qui n’en prend pas et ça dans tous les domaines de la vie de tous les jours. Il ne te faut pas rester sur des échecs. Vas de l’avant et tu trouveras certainement une femme qui saura apprécier toutes tes qualités. Il y a tellement de possibilités de rencontre à l’heure actuelle. Je te souhaite de trouver une femme à aimer et t’envoie mon amitié.

08:30 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook |

17/04/2007

Droit de réponse

J’ai reçu ce com’s de Marc suite à un article que j’avais écrit il y a environ un an sur le célibat, "hommes, je vous aime".

Je le publie ici car il est très intéressant …j’y annote d’ailleurs mon droit de réponse :

 

Une bien tendre façon de houspiller quelque peu ces hommes pantouflards qui, de surcroît, racontent n'importe quoi et imposent leur pouvoir.. Bien sûr que c'est une façon tendre et un tant soit peu légère d'analyser la vie à deux. Marc tu as très bien compris que je n'ai rien contre les hommes, mais parfois ils me font rire. Tu parles en finesse.. Une femme de peu de classe eût tôt fait de sombrer dans la méchanceté, mais toi tu voles au-dessus de la mêlée. Là, le compliment me va droit au coeur, suis un peu gênée....Heureusement, tous ne sont pas comme ça... Aimer, n'est-ce pas à tout le moins faire passer l'autre en même temps que soi, si ce n'est même , à certains moments, avant soi ? Oui, faire passer l'autre en même temps que soi, avant c'est très bien, mais il ne faut pas non plus perdre de vue nos besoins au risque de se faire bouffer. Le sens unique n'apporte rien, le partage, oui. Tu imagines que des couples se défont parce qu'ils n'ont pas les mêmes choix audiovisuels ? On est arrivé dans l'ère du prêt à consommer, prêt à jeter, dommage! Combien d'hommes et de femmes rêveraient aussi de pouvoir "zapper" leur conjoint quand ils les font ch... !? Alors qu'une bonne discussion, résoud bien souvent les petits problèmes avant qu'ils ne s'amplifient. La télé et autres modernités soi-disant communicatives sont en fait décommunicatives, brisant souvent l'harmonie d'un couple.. Les gens qui se laissent passer après un programme télé devraient se poser la question de savoir à quel point l'autre les aime. Très juste, il m'est arrivé quelquefois de me rendre compte que j'existais uniquement durant la pub. Donc, moi je ne critique pas la pub, elle est bien utile. Bon pour autant que l'autre n'en profite pas pour aller au petit coin ou se servir une bière. De toute façon, l'humain, cet animal "hyper intelligent" a trouvé une pseudo parade : Maintenant l'on trouve des téléviseurs dans toutes les pièces de la maison, ainsi, chacun de son côté peut choisir son programme merdique à sa guise.. Deux télés quand il y a deux émissions intéressantes ça peut être utile, mais que la vie de couple tourne uniquement autour de la télé, c'est trop triste! Quel couple prend encore le temps de jouer à un bon jeu de société (sorry, mais ça n'a rien de sexuel), une partie de scrabble, un puissance 4, un backgammon....c'est tellement sympa et ça rapproche plus que les avis divergents devant une émission de télé où on finit bien souvent par s'engueuler. Et pourquoi pas une simple promenade à deux, main dans la main à parler de tout et de rien en admirant la nature qui nous entoure (bon pour moi, pas de longues balades, j'aime pas trop, mais une petite promenade et pas aux alentours d'un champ car j'ai le rhume des foins....lol!) et l'on ne se partage même plus la salle de bain dans les couples dits "modernes", chacun a la sienne.. Bon, là je vais un peu te contredire, mais si un bain à deux, un petit calin du matin c'est sympa, en revanche entrer dans la salle de bains pleine de buée, ça fait suffoquer. Et ainsi les couples se donnent une bonne image d'eux-mêmes, pire, ils doivent sourire en lisant ton post, s'illusionant qu'eux ne sont pas concernés, puisque madame peut regarder ce qu'elle veut... dans une autre pièce.. Dis Marc, pourquoi on appelle ça un couple? Imagines ce qu'ils auront à se raconter quand ils seront à la retraite s'ils sont déjà de parfaits inconnus l'un pour l'autre....Et pourquoi pas à la cave tant qu'on y est ? Tsss tss !
Je suis vraiment content que l'on puisse mettre des coms sur tes posts, que je trouve très interessants, car ils nous concernent tous, et le petit malin qui veut se donner la peine de parcourir un peu ton blog doit pouvoir en tirer un bénéfice, ne fût-ce qu'en osant se remettre en question. Je t'embrasse et te souhaite une délicieuse journée..Pour conclure, une belle journée à toi également.

marc

http://c-est-la-vie.skynetblogs.be/

14:29 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/04/2007

Apprendre à séduire !

J'ai lu dans un quotidien qu'une formation sur "apprendre à séduire en 3 jours" avait eu lieu pour apprendre aux hommes à plaire. Il paraît qu'il y a eu un nombre incalculable d'inscriptions et qu'environ une dizaine d'hommes a été retenue....et que cette dizaine d'hommes a dû débourser environ € 600.-- pour y participer. C'est cher payé quand on lit "le lexique des séducteurs" qu'on conseille aux hommes de mémoriser :

 

PUA = séducteur c'est juste un nouveau mot pour dire dragueur ou tombeur.

One-ITIS = situation d'un homme qui fait une fixation sur une femme dont il n'obtiendra jamais rien. On ne peut pas plaire à tout le monde, des goûts et des couleurs, ça ne se discute pas.

Opener = façon d'aborder une femme. Me demande juste quelle est cette façon.

H2G= femme difficile à séduire. Bien oui, les femmes ne sont pas toutes attirées par le même style d'homme.

THB = femme d'une grande beauté. Ils n'ont pas osé dire comment ils noment le contraire.

DHV= mise en avant de ses qualités sociales, par exemple en racontant comment on aide ses amis. Jamais vu un homme bien devoir se vanter de se conduire correctement.

SR values= valeurs de survie et de reproduction, soit force et courage. Le courage d'aborder une femme, ok! La force, vaut mieux éviter.

Negative Hit= petite pique adressée à une femme afin de la déstabiliser. Comme par exemple "tu as de la salade coïncée entre les dents". Alors là chapeau! Faut déjà être c.. pour croire qu'une femme va tomber amoureuse quand on essaie de la rabaisser. Bon, à moins de tomber sur une plus c...e que soi.

Shotgun neg= dans le même genre, remarque destinée à montrer à la femme qu'on n'est pas impressionné: "j'aime beaucoup ta robe, on voit ce modèle partout". Génial! Déjà qu'il y a pas mal de muffles sur la planète, apprendre aux gentils à devenir des goujats, c'est vraiment pas malin.

Tease neg= idem, en plus soft, soit "t'es plus jolie de profil". Alors un homme qui montre déjà un pareil côté abruti de sa personne au début d'une relation, je n'ose pas imaginer sa conduite au bout de 2 ans de fréquentation. J'espère que la femme sera assez intelligente pour partir en courant et le planter là.

Push Pull= souffler le chaud et le froid. Vous avez sûrement dans votre entourage ce genre de parasite qui vous encense un jour et vous démolit le lendemain.

Faise time contraint= astuce consistant à dire d'emblée qu'on ne peut pas rester longtemps, afin de créer l'intérêt. Pas sûr que ce soit interprété de la sorte. La femme pourrait bien comprendre qu'elle ne plaît pas et tourner la page aussitôt la rencontre passée.

Shit-test= écueil placé par la femme sur la route de son prétendant, par exemple : "J'ai rencontré quelqu'un d'autre la semaine passée". Alors là, soit elle a 15 ans, soit c'est une garce car pourquoi accepter une invitation si on a déjà trouvé chaussure à son pied.

LMR= désigne une hésitation féminine de dernière minute. C'est sûr qu'avec des plans drague aussi nuls, la femme va bien hésiter. Je conseille aux dragueurs adeptes de ce genre de drague de bien mémoriser le mot "LMR" car c'est celui qu'ils vont le plus utiliser.

Freeze out= attitude de l'homme qui feint le désintérêt pour réveiller le désir de la femme. Mais quelle genre d'idiote peut-on attirer avec ce genre de subterfuge????

 

J'espère sincèrement que les participants à ces cours se rendront compte rapidement que ce qu'ils ont surtout gagné en participant, c'est alléger leur portemonnaie.

 

 

19:43 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

29/03/2007

Homme plein de bon sens

patron

Ton blog

 

Ouf, j'ai cru que je n'y arriverais jamais vu la longueur des pages des

premiers mois :).  Il fallait à tout prix que je lise tout, comme un bon livre

dont on veut connaître la fin.

 

Ce que j'en retiens principalement c'est que les femmes et les hommes se

voient confrontés pratiquement aux mêmes problèmes. La communication est

difficile car on est tous avec nos egos, nos critères (quels qu'ils soient

et aussi larges qu'ils soient à première vue), nos filtres de perception qui

font que la cause de nos problèmes on la voit souvent chez l'autre au

premier abord. On ne se rend pas compte que souvent c'est en nous qu'il faut

chercher les réponses. Mais même si c'est le cas, comment faire pour

rencontrer une personne qui se remet en question aussi? Et puis faire

attention à ne pas trop s'oublier en cherchant à comprendre l'autre sous

peine de se perdre soi. L'équilibre est là quelque part, à nous de le

trouver, quitte à tomber, nous relever et réessayer...

 

J'ai eu ma dose, je crois comme tout être humain. Incompréhension,

impossibilité d'expression, catalogué sans préavis, etc,...Que je me sente

lésé, trahi ? Non, je crois que les gens agissent toujours avec leurs bonnes

raisons, qui leur appartiennent, ils suivent leur réalité, celle qu'ils ont

façonnée de toutes pièces et qui les emprisonnent aussi. Alors, même si je

souffre de certains comportements, je me dis que finalement c'est chacun qui

doit suivre son chemin, apprendre de ses comportements, pas la peine de leur

jeter la pierre. Je crois que j'ai assez de choses à changer dans ma propre

vie pour arriver à me voir déjà moi-même comme je le souhaiterais, à

m'accepter tout simplement avant d'attendre d'autrui qu'il fasse l'effort

que je ne suis pas capable de faire moi-même.

 

Bon, rien ne remplace la vie, la philosophie c'est bien mais reste dans le

domaine de l'intellect, encore faut-il pouvoir vivre ce que l'on exprime :).

 

Je te souhaite de simplement continuer comme tu es et de suivre ta voie, si

ton blog t'aide à t'exprimer à toi comme aux autres c'est déjà merveilleux.

Certaines personnes ont besoin d'un petit guide, de petits conseils, d'un

témoignage qui les rend moins solitaires dans leurs souffrances et c'est

avec des blogs comme le tien qu'ils peuvent voir le ciel se dégager.

Bonne continuation!,

 

Victor

 

Bonjour Victor,

Tout d'abord merci pour tes compliments. Je n'ai pas grand-chose à ajouter si ce n'est que tu es "la voix de la sagesse" personnifiée. Quand aux témoignages que j'ai très vite reçus sur le blog (désolée pour le retard dans la diffusion de vos courriers), c'est arrivé par hasard.....Mon but était au départ de mettre en garde les gens un peu trop confiants, contre certaines personnes pas toujours bien intentionnées, je le répète encore une fois, que ce soit des hommes ou des femmes. Je pense encore, que pouvoir écrire en tout anonymat et profiter des conseils ou expériences des autres peut faire que les gens se sentent effectivement moins seuls devant leurs problèmes.

Amitiés

Anouchka

15:00 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : courrier, problemes, partage, rencontre, entente |  Facebook |

28/03/2007

Le physique est donc si important ?

quasimodo

 

Dois-je m'arrêter à son physique ou a ses qualités ?

J'ai beaucoup chatté avec un homme de ma région. Tout me plaisait en lui, son sens de l’humour, son sens des responsabilités, sa moralité. (eh oui, même sur les sites de rencontre, il y en a encore !)  Il a toujours quelque chose d’intéressant à raconter, il semble être un homme très attentionné, bon papa, Il adore son travail. J'apprécie toutes ces qualités.

Il avait inséré une photo dans son annonce, assez petite, mais ce que j'en voyais me parraissait correspondre à ma recherche.

Le week-end dernier, nous avons enfin décidé de nous rencontrer. Physiquement, il n’est pas du tout mon genre. J'étais même assez déçue. Pourtant intérieurement il l’est tout à fait.

Dois-je vraiment m'arrêter à son physique? Ou dois-je plutôt penser à toutes ses belles qualités de cœur?

Nous avons passé une très belle soirée, il a été très gentleman, c’est-à-dire qu’il n’a pas tenté de me sauter dessus, ni même de m'embrasser lors de cette première soirée, encore un point important pour moi.

Il m'a téléphoné pour me dire qu'il avait passé une agréable soirée et souhaite me revoir. Maintenant je ne sais pas si j'arriverais à m'habituer à son physique. Je déjà fait plusieurs rencontres par ce biais, donc je sais très bien que le physique n’apporte pas nécessairement toutes les belles qualités qu’il a. Et toi qu'en penses-tu Anouchka ?

 

Tu as des critères quant au physique. Certaines personnes ont d'autres critères. Pour prendre mon exemple, le physique m'est indifférent, mais j'ai de la peine à supporter une personne ennuyeuse, j'aime un homme qui a le sens de l'humour (ni humour noir, ni moqueries envers son prochain), mais tout simplement un homme qui sait relativiser les choses et en rire. Donc j'aurais de la peine à être avec un homme ne possédant pas cette qualité. Pour toi c'est le physique....et sans vouloir être crue, le physique mène au lit....et là, si tu éprouves déjà une certaine répulsion, comment ce sera au moment des câlins ? Si j'étais à ta place, je le reverrai encore quelquefois. En apprenant à le connaître encore mieux, peut-être feras-tu abstraction de son physique et éprouveras-tu de véritables sentiments. Tous les hommes n'ont pas autant de qualités et ce serait dommage que tu regrettes par la suite de ne pas avoir insisté.

Bien amicalement.

Anouchka

11:58 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : physique, important, rencontre, amour, qualites |  Facebook |

27/03/2007

Fougue amoureuse

J’ai 30 ans, l’homme avec qui je vis depuis 1 an en a 40. J’ai un petit garçon que je n’ai pas eu avec cet homme.
La relation que je vis avec lui m’a parue, durant quelques mois, proche de mon idéal malgré les défauts que cet homme a et dont je suis parfaitement consciente.
Je me suis investie totalement avec lui en étant moi-même comme je ne l’avais jamais été auparavant, en retrouvant une certaine sagesse, une tolérance et une générosité qui allaient dans le sens de mon amour-passion.
Aujourd’hui, mes sentiments pour lui sont toujours les mêmes, cependant je doute toujours un peu plus de l’amour qu’il peut avoir pour moi. Il dit m’aimer, mais rien de prouve ses sentiments dans son comportement. Aucune attention, pas de tendresse, il aime sortir sans moi (cependant je suis persuadée qu’il reste fidèle).
Pourriez-vous me dire si l’amour se voit clairement ou si certains comportements amoureux (comme avoir envie d’embrasser la personne qu’on aime, par exemple) sont obligatoirement présents chez tous les hommes et toutes les femmes quel que soit le caractère de chacun?
S.D.C.

Les sentiments ne se vivent et ne s’expriment jamais de la même manière car chacun est différent et cela n’a pas grand chose à voir avec le fait d’être homme ou femme.
Il est vrai cependant que les hommes ont souvent plus de peine à exprimer leurs sentiments et leurs émotions, sans doute à cause de l’éducation reçue ("les hommes ne pleurent pas", s’entendent dire les petits garçons) mais aussi parce que la psychologie d’un homme est différente de celle de la femme. La sensibilité, la tendresse, la douceur, chez un homme, sont des choses qui appartiennent en grande partie à l’inconscient, côté "féminin" caché que l’homme doit apprendre à laisser monter à la surface de son inconscient pour l’intégrer. Chez la femme, le côté caché "masculin" se manifeste par l’agressivité, le pouvoir de conquérir et le désir de dominer, autant d’élément qu’il faut apprendre à intégrer sous peine de se transformer en "Dame de Fer"!
Il y a aussi des gens qui ne peuvent exprimer leurs sentiments et leurs émotions parce que leur enfance a été une période de leur vie trop dure pendant laquelle ils ont été frustrés de tout amour. Pauvre d’amour, il ne savent pas en donner parce qu’ils ont toujours l’impression d’en être eux-mêmes frustrés. Ceux-là ont besoin d’une bonne psychothérapie.
Pour revenir à votre situation, je vous conseille de ne pas "effrayer" votre partenaire avec votre fougue amoureuse, car votre passion suscite des sentiments profondément enfouis chez lui, sentiments qui lui font sans doute peur. Pour ne pas se laisser envahir par ses émotions, votre ami va se montrer de plus en plus froid et distant.
Je vous suggère d’en parler avec lui, car le dialogue est PRIMORDIAL dans toute relation amoureuse. Cela vous permettra de mieux vous comprendre mutuellement et de construire votre amour d’une manière plus solide.

17:31 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/03/2007

Mantes religieuses

dyn006_small150_150_112_jpeg_2532873_c6ca827aff0f6554cad90ccdf3d1f02d

 

Depuis ces dernières "révélations explosives", plus rien ! Dommage ! Je l'aimais bien ton blog.

Oui, les hommes ont souvent un comportement un peu léger, mais c'est uniquement qu'en premier, ils recherchent une aventure, ils ne font pas des plans sur la comète comme vous les femmes.

Je peux te parler de mes expériences qui ne sont pas tristes et qui m'ont déjà coûté cher, nerveusement et financièrement.

- Marié durant 10 ans avec celle que je croyais être la femme de ma vie, 3 enfants et 8 ans plus tard, je me suis retrouvé à la porte de ma maison. Madame ne me supportait plus, voulait vivre sa vie, tout en gardant dans la foulée, une superbe maison, trois gosses adorables et la moitié de mon compte en banque, sans parler de la pension que je lui verse mensuellement et qui sera à ma charge tant que Madame n'aura pas trouvé ou cherché un travail pour subvenir à ses besoins (non, je ne me révolte pas contre le fait de payer pour mes enfants, mais pour elle, oui). Et même quand mes enfants seront adultes, je pense que je devrai encore payer pour elle. Au vu de sa stupidité, elle n'est pas prête de trouver un travail à part comme femme de ménage.

- Deuxième aventure à long terme et dernière (je l'espère), une femme charmante, bien qu'un peu possessive et râleuse, mais très plaisante et à laquelle je m'étais attaché. Je la croyais sans problèmes existentiels jusqu'au jour où elle m'a demandé de lui donner une forte somme, faute de quoi elle devrait vendre dans l'urgence la maison qu'elle occupe.

Cette fois, je n'ai pas eu le courage, ni l'envie de jouer encore une fois au pigeon et je l'ai quittée en l'espace d'une soirée.

Donc, penses-tu vraiment qu'il n'y ait que les hommes qui soient des salops ? Le mot féminin "salope" existe bel et bien et j'en ai même rencontré de beaux spécimens, qu'en penses-tu Anouchka ????

 

Bonjour toi l'inconnu qui tient à le rester,

Oui, je crois volontiers que tu t'es fait gruger par deux fois et pas d'une manière minime. C'est certain que les femmes voient en toi un portefeuille ambulant, mais peut-être y es-tu aussi pour quelque chose, non ? Je n'ai pas d'a-priori, je pense qu'il y a des gens biens des deux sexes, comme des gens nuls des deux sexes également. Sois un peu plus sur tes gardes la prochaine fois, mais ne mets pas toutes les femmes dans le même panier. La vie n'est pas terminée et tu peux encore faire de belles rencontres.

Avec toute mon amitié.

15:36 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : courrier du coeur, femmes, hommes, profiteurs, profiteuses |  Facebook |

05/02/2007

Révélations explosives

feu_02

 

Prince à plusieurs visages

 

Entendant souvent parler des sites de rencontres souvent en bien par la presse plus modérément par des professionnels et en mal lors d'émissions sur des chaînes françaises, j'ai décidé d'investiguer une expérience. Pour ce faire, je me suis inscrite sur de nombreux sites de rencontres connus et moins connus y compris sur easyrencontres section "sexy" avec profil et annonce reflétant au plus juste ma personnalité et ma recherche.

 

Donc me voici, tel dans un catalogue de mode, à lire, comparer, regarder les profils souvent accompagnés de photos laissant présager à la future compagne des jours heureux et qu'il ne fallait dans tous les cas, ne pas rater certains profils, car j'aurais tout à gagner. Mais quelques profils attirèrent mon étonnement car certains marquent une présence depuis plus de 4 ans avec un nombre impressionnant de flashs.

 

A peine inscrite me voici, malgré ma petite cinquantaine, flashée, sélectionnée, prise d'assaut par des "chat" souvent polis d'autres polissons, notamment sur Meetic, du style "- Tu met koi la nui, lol?". Etant un nouveau profil, je devenais donc pour ces messieurs une proie facile et naïve.

 

Choisissant une heure creuse pour visionner les profils sur tous les sites dont j'étais inscrite, des surprises m'attendaient me faisant sourire, me laissant sans voix et parfois la nausée me montait.

 

En effet, ma première surprise fut de trouver les mêmes personnes sur tous les sites, certains avec la même photo, le même pseudo et d'autres plus difficilement repérables, donc seul un échange de photo me permettait de les situer. Cependant, en y regardant de plus près leurs recherches n'étaient pas tout à fait identiques d'un site à l'autre notamment l'âge et la taille. A titre d'exemple, un quinqua inscrit sur Meetic recherche une femme d'un âge oscillant entre 35 à 45 ans avec un poids entre 45 et 55 kilos, mais leur largesse sur le site "sexy" fera qu'ils vont même jusqu'à 70 ans et 80 kilos… Il y a probablement plus alarmiste, car sur le site "sexy", certains cherchent des couples, annoncent une bisexualité ou un travestissement… Comme quoi, les hommes changent selon le site…..

Deuxième surprise, le nombre impressionnant d'hommes mariés, certains avec photos, vivant en colocation ou avec leurs enfants….

 

Mais je n'étais pas au bout de mes surprises. L'âge de ces messieurs… Sur Meetic et Swissfriends, ils affichent 59 ans et sur le site sexy ils ont 49 ans. Leurs annonces - Meetic oblige, charte à l'appui - sont très conventionnelles: "Homme sincère, tendre, généreux cherche femme…". Par contre, sur les sites plus audacieux… ils aiment bien profiter de la vie et sont très très coquins…. Mais cela, Messieurs, je m'en doutais…

 

Débordée de messages, je pris mon courage et répondis très poliment par la négative à ceux qui ne correspondaient pas à ma recherche en raison de leur jeune âge, de leurs messages sans intérêt et renvoyais les hommes mariés out. Mon annonce précisait, entre autres, deux points: Etre libre le week-end et habiter ma région. Donc me voici en mère courage choisissant, lisant, triant, répondant à ces messieurs en "mâle" de femelles…. J'écartais d'emblée ceux dont la photo figurait sur le site fun idem ceux présents depuis 4 ans avec de nombreux flashs. Puis vint l'instant fatidique de l'échange de photos et je pus lire très poliment "Mmmm…. Vous êtes adorable", comprenez par là, "Mmm… Vous êtes baisable". Après un tri très fastidieux et décidée d'aller jusqu'au bout de mon expérience, je choisis 3 partenaires potentiels. S'en suivit des SMS, des appels téléphoniques, toujours pendant la journée, jusqu'au jour de la rencontre. Le premier rendez-vous fut tout autant surprenant, car hormis une photo ne reflétant pas la réalité, je compris rapidement la raison pour laquelle il m'avait signifié la marque et la couleur de sa voiture... Donc me voici en présence d'un quasimodo partageant un diner gastronomique accompagné d'échanges forts sympathiques. Mais comme je restais sans nouvelle de lui durant le week-end alors que dès le lundi les téléphones et SMS reprirent à grande allure, je décidais donc, de laisser tomber pour me consacrer au deuxième. Même topo! Age et taille faux… Mais lors de cette rencontre, ma surprise fut tout aussi égale voire plus puisqu'il habitait à plus de 80 kilomètres de mon domicile et m'avoua travailler tout près de chez moi, il préférait chercher près de son lieu de travail. Intriguée mais pas naïve, je décidais de continuer à échanger des SMS, des mails pour voir jusqu'où irait cette expérience. Donc à notre deuxième rencontre, c'est dans un cinéma puis un verre en toute amitié que notre rencontre eut lieu mais jamais le week-end comme demandé dans mon annonce. Au troisième rendez-vous, une invitation un jeudi dans un restaurant précédée de champagne comme apéritif assortis d'une conversation fort sympathique. A la fin du repas, il m'avoua avoir pris congé le lendemain et je compris qu'il désirait passer la nuit chez moi. Prétextant me lever aux aurores, il rentra bredouille. Ses SMS et mails continuaient et mine de rien, j'y répondis avec délicatesse jusqu'au jour où il me proposa de passer une nuit dans un hôtel de ma région. Gentille intention que voilà… mais je refusais en lui répondant que je n'étais pas femme à hôtel de passes! Il n'insista pas mais me lance tout de même régulièrement des SMS des mails tout en continuant à se connecter sur tous les sites et bien entendu tous les jours.

 

Le troisième m'invita également dans un restaurant, mais les choses se passèrent différemment puisqu'il pensait être remboursé en nature après le repas … Donc il tenta une première approche pour voir si j'avais bien le poids indiqué sur le profil…. et moi, je pris mes jambes à mon cou…

 

Ces rencontres tout autant sympathiques fussent-elles, m'ont montré à quel point le virtuel est un "outil" à risques et combien ces messieurs débordent d'imagination pour éviter qu'on aille chez eux sans pour cela en donner les vraies raisons.

 

La présence de ces hommes ne sont en fait qu'un jeu de séduction où pour la plupart la "chasse" à la femme est devenue une activité sportive à côté de leur golf et tennis et n'hésitent pas à mentir, à manipuler corps et âme les femmes.

 

Par ailleurs, leurs témoignages m'ont fait comprendre le risque encouru pour celles habitant en-dehors de nos frontières, notamment les femmes des pays de l'Est car combien sont ceux qui prennent l'avion, abusent des bons sentiments d'une jeune femme leur promettant des papiers et de retour en Suisse ne leur donnent plus aucun signe de vie. Quant aux Africaines, leur sort n'est guère enviable, puisque 9 camerounaises sur 10 terminent dans des réseaux de prostitutions en France.

Lorsque je lis des témoignages heureux de rencontres faites par l'intermédiaire d'Internet, je devrais m'en réjouir, cependant, quelques doutes m'assaillent… A-t-il vraiment quitté tous les sites de rencontres ?

 

Autre fait intéressant, les messieurs m'ayant demandé ma profession étaient inscrits sur les sites où le prix de l'abonnement est le plus élevé à savoir, Parship et Meetic.

 

De ces expériences, il en ressort des similitudes dans leurs comportements, comme par exemples: Avant la première rencontre, les téléphones et les SMS abondent puis approchant le rendez-vous il ira même à demander confirmation de l'heure et du lieu. On pourrait penser que cette une attitude très galante, mais ce n'est en fait qu'une manipulation pour nous enrober. Cependant, il faut être impérativement libre quand il l'aura décidé et non le contraire. Le jeudi semble leur jour préféré. Rentrée chez moi, je les voyais connecté tout en m'envoyant un SMS dans lequel un coucou, assorti de bisous partout avec un A +….. A 50 ans, ces messieurs pourraient faire mieux…

 

C'est certainement au troisième rendez-vous que le monsieur se montre approchant, décidant ainsi d'amortir ses repas…, et s'il sent encore des hésitations il fera tout son possible pour dominer la femme tant convoitée par des SMS, des mails et des téléphones jusqu'au jour J….. Mais comme je me suis tenue à mon annonce à savoir libre le week-end et vivant seul, autant vous dire que le jour J n'est jamais arrivé…..

 

Hasard ou malchance?

 

Merci Chère inconnue pour toutes ces précisions...Comme quoi il faut toujours rester prudente lorsqu'on pense trouver l'amour à travers les sites de rencontre. Mille bisous pour ce témoignage plus qu'instructif.

 

Anouchka

20:20 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sites de rencontre, rencontres, sexy, sexuel |  Facebook |

29/01/2007

Moins ringard qu'il n'y paraît!!!!

 

Tchô Anouchka,

J’aime beaucoup ton blog qui m’a appris à éviter bien des pièges de tout ces hommes parfait et en plus, t'écris pas des tartines à longueur d'année, mais la je ne te comprends pas. Pourquoi demander un numéro de téléphone fixe ? A l’heuree actuelle, tu ne trouves pas ça un peu ringard ?

Muriel

 

Hello Muriel,

Tout d’abord, je suis bien contente si mon blog t’apporte quelque chose. Autant que l’expérience acquise serve à d’autres.

Oui, c’est tout à fait ringard (du moins c’est aussi ce que je pensais il y a encore peu quand je lisais des annonces où il était écrit « pas de numéro de portable, ou portable exclu »). Depuis, avec quelques années d’expérience sur le net, je rigole un peu moins en lisant cette phrase…..

N’as-tu jamais remarqué, en essayant de joindre un correspondant durant le week-end (qui va bien évidemment du vendredi soir au lundi matin), que ton appel ne passait pas…..Soit tu as le message « votre correspondant n’est momentanément pas atteignable » ou alors tu te retrouves sur la boîte vocale…..Tu recommences le numéro x fois et toujours le même résultat. Puis arrive le lundi matin et là comme par miracle, tu reçois un sms te disant que…..là, il y a plusieurs versions….

  1. le portable était déchargé
  2. le portable a été oublié au bureau
  3. le portable est tombé à côté du siège dans la voiture (là où d’habitude tu te casses les ongles, car c’est toujours là que les clés tombent et vont se coincer).
  4. Le portable était en réparation.
  5. …..Et encore bien d’autres explications…..tout autant loufoques !

As-tu jamais vu un homme en panne de portable du lundi matin au vendredi midi ? Non ? Moi non plus !

Normal, un portable ne tombe jamais en panne durant cette période, car c’est justement les jours où Monsieur Sans Reproches en a très, très besoin pour fixer ses rendez-vous galants de le semaine à venir.

Donc, après quelques échanges de mails, j’ai pris pour habitude de demander un numéro fixe, certaine qu’un homme qui n’a rien à cacher (donc qui ne vit ni avec une épouse et 4 gosses, ni avec sa petite amie fixe du week-end), cet homme-là te donnera son numéro fixe sans problèmes.

Les autres, donc ceux qui ne sont pas tout à fait libres, mis à part dans leur esprit ou je dirais plutôt dans leur bas ventre, pour ne pas être vulgaire, ceux-là, feront tout pour ne pas te donner ce fameux numéro et plus tu insistes, plus ils esquivent, quitte à disparaître totalement, malgré la bonne entente naissante……

Epilogue…tu économises des énervements inutiles ainsi que parfois quelques larmes….donc devenir ringarde a du bon parfois.

Amitiés

Anouchka

21:53 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, homme marie, portable, ringard |  Facebook |

10/08/2006

Coucou de mon blogueur préféré!

Bonjour anouchka !
C'est vrai que c'est embêtant d'être fusionnel avec quelqu'un qui est épris de liberté.
Je dois bien t'avouer que j'ai cet énorme défaut.
Il semblerait que cela remonte à mon enfance, et un trop grand besoin affectif, pas comblé...
Néanmoins, l'amour que je donne à l'autre me permet d'accepter les distances.
Je suis sorti cinq mois avec une femme que je ne voyais que le samedi et avec qui j'ai passé une seule nuit. Donc, l'amour peut permettre de se transgresser soi-même, puisque fusionnel, j'ai accepté une telle relation...
Je pense pas qu'il faille dès lors dire d'emblée, t'es fusionnel, non merci, car on peut l'être ou pas, c'est la grandeur de l'amour, la grandeur des valeurs qui importent.. Quand on aime, on s'oublie un peu soi-même pour faire plaisir à l'autre. Bien que fusionnel, je préfère "n'avoir le droit" de voir une femme qu'une fois (ou deux, parce qu'une, c'est dur, lol par semaine) pourvu qu'elle ait le sens des vraies valeurs et des vrais sentiments, qu'elle soit sincère et qu'elle m'aime d'un amour vrai..; plutôt que d'être 24 h sur 24 avec quelqu'un de superficiel.. L'amour peut tout, j'en suis convaincu, et puis, je trouve aussi qu'aussi bien le fusionnel que le libertaire doivent chacun faire un pas l'un vers l'autre, sinon ça marche jamais; si chacun fait un effort, on peut en arriver à une situation de compromis qui satisfait les deux parties, leur donnant une partie ensemble, et une partie de vie seuls ; pardon pour ce long com, mais j'voulais vraiment réagir, et te faire ! part de mon gros défaut, hihi !
marc-et-l-amour

 
Hello Marc,
Merci pour ton coms que je publie bien volontiers et y laisse tes coordonnées, vu que tu es au clair avec toi-même, ce qui est rare et qui vaut la peine d'être mis en évidence.
Oui, tu as bien raison, chacun devrait faire un pas vers l'autre pour qu'il y ait une belle relation, mais hélas ce n'est pas souvent le cas....Homme ou femme, il y en a toujours un des deux qui n'a qu'une envie, c'est prendre le dessus sur l'autre, et par là même le contrôle de ses envies, de sa façon de vivre, de voir les choses...C'est là que le bat blesse et c'est pourquoi je trouve plus facile quand on est deux à regarder la vie d'une même manière.
De nos jours, hélas, il n'y a plus beaucoup de gens qui font des efforts pour l'autre, hommes et femmes confondus, d'ailleurs....
Tu es donc l'exception....Quel dommage que je ne réside pas en Belgique, j'aurais été ravie de rencontrer le dernier homme bien....rires!
Je te souhaite une excellente fin de semaine et t'envoie de gros bisous.
Anouchka

21:56 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/06/2006

L'amour au bout d'un chemin sinueux...

Bonjour,
je découvre ton blog par hasard (merci monsieur hasard) et je tartage certains de tes points de vue sur les hommes... Mais en espérant que tu n'en fasses pas une généralité. Car de mon côté, après une vie de 8 ans après d'une épouse histérique, un divorce que je ne souhaite à personne, deux autres parcours avec des femmes pas drôles du tout, j'ai enfin rencontré, à 56 ans LA femme idéale, celle que je n'ai jamais désespéré de rencontre : ma Maryse!
Ceci dit, j'ai pu observer le comptement d'un certain nombre de femmes, de 30 à 60 ans, et je suis ressorti de cette observation horrifié. Comment peut-on être à ce point conne, garce et salope tout à le fois, prendre un malin plisir à draguer et à faire souffrir gratuitement, et j'en passe.
Je te rassure: je ne génétalise pas. Il y a l'exemple de MAryse, celui d'Anne-Sophie, ma fille, de mes nièces et de mes soeurs, des épouses de certains de mes amis, etc.
Salaud au sens Sartrien, on en trouve partout, chez les femmes comme chez les hommes.
Ceci étant, si tu lis notre histoire, tu verras qu'il ne faut jamais désespérer de la vie et de l'amour. J'ai cette conviction depuis toujours. L'Amour existe, il s'incarne simplemet dans une personne qu'il faut trouver. Laisser faire le destin. Avoir confiance.
Bien amicalement.

 
Bonjour Cher Inconnu,
 
Comme tu as raison...Je pense aussi que l'amour qui nous est destiné existe et qu'il se trouve quelque part...parfois il met un peu plus long, parfois aussi on ne le reconnaît pas tout de suite et il finit par s'imposer comme une évidence....En ayant parcouru ton blog, je m'apperçois que Maryse et toi avez de grands et beaux projets....Toutes mes félicitations et que le bonheur et la santé vous accompagnent tout au long de votre belle histoire.
Amitiés
Anouchka

14:01 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2006

Femme libérée, objet de plaisir?

 

Ciao Anouchka,

 

Ah vous les femmes, vous êtes toutes à la recherche du prince charmant, mais il n’existe pas, parole d’honnête homme. Tu veux que je te dise, je recherche en tout premier une aventure sans prise de tête comme la majorité des hommes. Si je suis comblé sexuellement et qu’en plus la dame est de charmante compagnie, c'est-à-dire qu’elle me laisse respirer, ne me pose pas toujours des questions et sait aussi vivre sa vie sans respirer uniquement le même air que moi et à travers moi, eh bien, pour moi elle devient plus intéressante et alors là seulement, j’envisage une relation un peu plus sérieuse ou pourquoi pas carrément une relation tout court. Non, les hommes ne sont pas bien seuls, mais à vivre ce qu’on a déjà vécu par le passé, à savoir être le pourvoyeur de fonds d’une femme qui en plus nous critique sans cesse, on préfère encore vivre seul. Tu vois, les temps ont changé, on a appris à faire plein de trucs, repassage, cuisine, ect…c’est ça que vous nous avez apporté avec la libération de la femme, alors faut plus vous étonner qu’on n’a plus trop envie de vous protéger, on n’est pas des pigeons quand-même !!!!

Tu as du caractère et du répondant, alors belle Anouchka, c’est quand tu veux !

Ciao ma Belle !

 

Max

 

Ciao Max,

 

Voilà qui a au moins le mérite d’être clair. Ne penses-tu pas toutefois, que les femmes vont bientôt en avoir assez de supporter vos mensonges et tromperies et qu’en fin de compte, tu vas peut-être finir par ne plus trouver une gourde pour te servir de….enfin tu vois de quoi je veux parler. Il me semble quand-même que la plupart des hommes règlent leur lâcheté sous couvert de la libération des femmes…C’est tout de même un peu facile. Mais sans rancune, je te souhaite de finir ta vie heureux quand-même et seul et tranquille, tu n’auras aucun problème….ça c’est une superbe réussite je pense.

Amitiés

Anouchka

21:50 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2006

Au delà du virtuel

 

Je suis une femme de 32 ans, divorcée avec un enfant de 7 ans. Il y a un an, me sentant trop seule, passant mes journées au travail, mes soirées et mes week-ends avec mon fils, j’ai décidé de m’inscrire sur Meetic. Trop naïve au départ, mes premières rencontres et expériences ont été désastreuses. Je réussissais pourtant à éviter les hommes qui me contactaient sur le chat et me parlaient c.. au bout de la deuxième ligne, mais je me suis quand-même fait avoir par les beaux-parleurs.

 

Je suis allée de rendez-vous en rendez-vous, j’ai parfois eu des aventures avec ceux qui me disaient que j’étais celle qu’ils recherchaient depuis longtemps et qui avaient le bon goût de ne plus me rappeler une fois que je leur avais cédé. J’étais un peu désespérée de voir comme certains hommes peuvent être manipulateurs.

 

J’étais bien décidée à arrêter le net, quand un jour un homme d’une quarantaine d’années m’a apostrophée sur le net. Son dialogue était terriblement ennuyeux et il me semblait rébarbatif. Comme j’étais seule, j’acceptais pourtant nos discussions et nous avons pris l’habitude de convertser chaque soir. Au bout de 2 semaines, il est devenu presque amusant, il me semblait être en confiance et du coup, je me suis sentie plus attirée par lui. Nous avons décidé de nous rencontrer pour boire un café.

Dès le premier contact hors du virtuel, le courant a super bien passé entre nous. Je lui ai raconté mes mésaventures, il me racontait ses échecs, sa peine à obtenir un rendez-vous. C’était en fait un homme tout à fait charmant et drôle, avec une éducation et un respect de la femme assez inhabituel, ce qui aux premiers écrits paraissait pour de la gaucherie était seulement la peur de froisser.

 

Nous nous sommes vus trois fois avant que j’accepte après un souper détendu et agréable, de prendre un dernier verre chez lui. Nous avons terminé la nuit ensemble, mon fils étant chez sa grand-mère. Au réveil, il y avait une certaine gêne et lorsque je suis partie travailler, j’étais bien certaine que je ne le reverrais plus, qu’il allait se conduire comme les autres.

 

Le lendemain, il m’écrivait un long mail pour me dire qu’il avait trouvé la soirée très agréable, mais qu’il se sentait un peu mal que j’abandonne mon fils pour passer la soirée avec lui. Il concluait en me disant qu’il nous invitait tous les deux à passer le week-end à la compagne le dimanche suivant.

 

J’ai accepté et la journée fut inoubliable, il vint nous chercher, m’offrant une belle rose rouge et une boîte de chocolat pour mon fils. Entre les deux, le courant a vite passé. Nous avons par la suite fait beaucoup de sorties à trois et mon fils ne voyait pas d’inconvénient à ce qu’il reste dormir à la maison.

 

Six mois plus tard, nous avons décidé de vivre ensemble et je ne le regrette pas, nos journées, tout comme nos nuits sont magiques. Nous formons à présent une famille et cet homme si ennuyeux au départ se révèle être un boute-en-train hors pair.

 

J’en suis arrivée à la conclusion que le net est trompeur, que les beaux-parleurs savent écrire, mais ne savent pas vivre et que parfois une personne un peu ennuyeuse au départ, mérite vraiment d’être connue. Les personnes ont une attitude différente sur le net que dans la vraie vie.

 

Axelle

 

Comme tu dis vrai Axelle, c’est certainement pour cette raison d’ailleurs qu’on attire toujours le même genre d’hommes….on n’arrive parfois pas à passer le stade des a-priori et c’est dommage ! Des hommes terriblement amusants sur le net se révèlent plein de problèmes dans la vraie vie et certains hommes maladroits sont en fait des hommes tout à fait charmants…Même les écrits peuvent être interprétés différemment selon ce que l’on a envie d’entendre ou pas…

 

Longue vie à votre bonheur et toute mon amitié

 

Anouchka

 

 

10:34 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/06/2006

Célibataire Académy

 

Coucou Anouchka

 

J’ai cherché pendant trois ans et j’ai eu la chance de trouver un homme super mais un homme reste un homme. J’ai été inscrite sur tous les sites, j’ai multiplié les rencontres, les sorties, les soirées pour célibataires, les speed dating et j’en passe. J’ai fait des rencontres agréables, d’autres beaucoup moins. On ne peut pas connaître une personne si on n’insiste pas un peu pour le connaître mieux. J’ai tout axé sur l’amitié et j’ai vus plusieurs personnes durant un laps de temps. Les hommes ne me convenant pas s’éliminaient ainsi d’eux-mêmes. Il en est resté un avec qui nous avions de très bons contacts et des goûts en commun. Il ne m’a jamais caché voir également d’autres femmes. Ces rencontres ont duré environ 3 mois, puis un soir lors d’un souper un peu plus romantique que les autres, il m’a proposé de ne le voir plus que lui et qu’il ferait de même.

 

On a décidé d’un commun accord de tenter une histoire à deux et cette histoire dure maintenant depuis plus de deux ans, elle est donc solide et au final, nous formons un véritable couple et nous épaulons mutuellement.

 

Mon témoignage pour dire qu’il vaut mieux parfois débuter une relation par une belle amitié que par un coup de passion éphémère et que celui qui nous fait chavirer n’est pas forcément celui qui nous convient.

 

Bises

 

Muriel

 

 

Bonjour Muriel,

 

Je suis très contente pour toi et ton ami. Tu es la voix de la sagesse…C’est certain qu’une première rencontre ne peut pas être décisive et qu’on se brûle parfois les ailes au nom de la passion…qui est éphémère et qui peut laisser des cicatrices…mais il est également difficile de se dire que la personne qui nous plaît va continuer à voir d’autres femmes durant un certain temps et qu’au final, comme dans les reality-shows, il ne restera que la « meilleure ». Ce procédé d’élimination est encore difficile à accepter par des personnes au caractère entier et loyal. La question que je me pose est de savoir si plus personne n’ose prendre le risque de se casser la figure… ? et de recommencer encore ?

 

Je vous souhaite à tous deux tout le bonheur du monde.

 

Gros bisous

 

Anouchka

15:37 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2006

Le fric, nerf de la guerre!

 

Salut Anouchka,

 

Je suis un homme, la cinquantaine bien entamée. Je trouve qu’il est de plus en plus difficile de trouver une femme qui me conviendrait. Je suis inscrit sur plusieurs sites, mais je me rends compte que les femmes sont devenues de plus en plus intéressées et moi je ne veux pas plaire de par ma situation prof. Mais j’aimerais également qu’on apprécie mes qualités. Donc, soit, j’indique que j’ai une bonne situation et je décroche tous les rendez-vous que je peux désirer avec femmes minaudant à qui mieux mieux, soit je me fait passer pour une personne simple et alors là, je n’obtiens aucune réponse à mes courriers. Tu ne penses pas que l’argent fausse tout ? Moi je le pense de plus en plus.

 

Je t’envoie des gros  bisous, j’aime  bien ton  blog qui m’a fait faire bien des progrès en tant que mâle….

 

Marcel

 

Bonjour Cher Marcel,

 

Oui, je te comprends, mais  en ce moment j’ai comme l’impression que tout fausse tout, il y a un certain malaise entre hommes et femmes. Se vanter, n’attire de part et d’autre que des gens inintéressants et rester simple et humble fait peur…Oui, il y a de plus en plus de gens intéressés, mais cela aussi bien du côté des femmes que du côté des hommes. Les qualités humaines n’ont plus leur place, mais je pense qu’elles reviendront à plus ou moins brève échéance. Je te souhaite de trouver rapidement celle qui saura te combler dans tous les domaines.

Avec mon amitié

Anouchka

15:52 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2006

La femme n'est plus assez mystérieuse pour l'homme

 

Bonsoir Anouchka,

 

J'aime bien te lire, tu a raison, les hommes sont parfois muffles. Mais les femmes ne sont plus ce qu'elles devraient être. Elle nous font tout simplement plus rêver, il n'y a plus rien à conquérir. As-tu déjà lu les annonces de femmes, parfois on se croirait au marché au bétail. Elles se vendent tellement que t'as même plus envie de faire des efforts. Quand tu les lis, elles sont belles, prêtes à devenir ta maîtresse contre une promesse d'engagement, c'est du n'importe quoi. Et après on s'étonne que les hommes soient devenus des petits monstres. ça aussi c'est à méditer, je  te le dis.

 

Je te fais quand-même un gros bisou car tu n'est peut-être pas comme les autres, mais c'est de plus en plus rare.

 

Guillaume

 

Bonsoir Guillaume,

 

et merci pour ton message, qui je dois le reconnaître est assez vrai, même s'il est un peu cru. Je pense qu'on n'a pas à se vendre, mais qu'on devrait être un minimum courtisée, comme ce fut le cas durant des siècles. En fait, les femmes ont changé, les hommes ont changé et au lieu de nous rapprocher, cette situation nous a éloigné les uns des autres. Il y a de plus en plus de solitude de part et d'autre et quand on aura touché le fond, comme pour tout, certainement qu'on en reviendra à d'anciennes méthodes et comportements qui avaient du bon. En tous les cas je l'espère.

 

Amitiés

 

Anouchka

21:18 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2006

Attiré par l'exotisme

Bonjour Anouchka,

 

Les hommes pour moi, c'est tous des profiteurs. Je viens d'un pays africain et j'ai fait la connaissance il y a quelques mois d'un homme sur un site de rencontre. Il se disait cadre dans la finance. J'avais bien remarqué à toutes ses fautes qu'il exagérait un peu et qu'il manquait sérieusement de culture. Ayant fait des études dans mon pays et étant donné que les salaires ne sont pas comparables à ceux pratiqués en Europe, je lui ai écrit en lui disant sincèrement ce que je cherchais. C'est à dire pouvoir venir en Europe et faire un échange donnant, donnant. J'acceptais bien de passer du temps avec un homme libre et en échange je désirais pouvoir m'installer dans son pays. J'ai vite déchanté. Je l'ai rejoins une première fois pour des vacances qui ont été très agréables. Il n'était pas beau, pas très intelligent, mais gentil. Nous avons décidé que je le rejoindrai pour de bon à fin 2005. Là, il a dû me considérer comme on objet, m'ignorant, me faisant faire des tâches ingrates dans sa maison et me menaçant toujours de me jeter dehors si j'avais la moindre idée de me plaindre. J'ai tenu bon 2 mois, mais voyant que ses promesses de me trouver un bon job n'aboutiraient jamais, que ce n'était que le mirage aux alouettes, j'ai réuni mes dernières économies et je suis retournée au pays et je ne le regrette pas. Il y a aussi beaucoup d'hommes étrangers qui nous prennent pour leur femme de ménage et nous font peser la pression de l'expulsion au-dessus de notre tête, c'est nous prendre pour des esclaves et le temps de l'esclavage est aboli depuis longtemps. Je désire dire aux femmes étrangères de ne pas aller dans un pays étranger avec des promesses mirobolantes avant que le mariage soit prévu, sinon, elles seront que exploitées.

M.

 

Bonjour M.,

 

Oui tu as fait une mauvaise expérience et pourtant tu avais été claire dès le départ, ce dont je te félicite. Ton ami n'en valait pas la peine, j'espère que tu auras tout de même l'occasion de bien réussir ta vie professionnelle sans avoir recours à un procédé qui me paraît peu sûr. Je ne pense pas que l'amour s'échange contre une bonne situation, mais les temps évoluent et il faudra peut-être que je revoie mes jugements.

Amitiés

Anouchka

21:39 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2006

 Marché virtuel

J'ai 47 ans, et je suis seule depuis 6 ans suite à un divorce. Juste après mon divorce, j’ai fait la connaissance au travail d’un homme avec qui je suis sortie six mois. Nous nous entendions bien, mais autant ses enfants que les miens ont semé une telle zizanie que nous nous sommes finalement quittés.

Depuis cette histoire, je n’ai connu que des petites relations éphémères et en cachette de mes enfants. Ceux-ci étant maintenant adolescents et n’ayant plus beaucoup de temps pour moi,  je me suis inscrite dans un club de rencontres sur le net... sans a priori, sans illusions non plus.

J'ai cependant rencontré un homme il y a environ 2 mois, avec qui j'ai un peu correspondu, et que j'ai rencontré une fois. Nous avons pas mal discuté, le courant a eu l'air de bien passer... dès le lendemain de cette rencontre, ses messages sont devenus plus personnels, plus complices... Et il dit souhaiter me revoir.

Mais je sais qu'il continue depuis à se connecter sur le site de rencontres, et à plusieurs reprises. Je ne sais plus trop quoi en  penser. Je lui ai demandé l'autre jour au téléphone pourquoi il continuait toujours de se connecter et pourquoi il n’avait pas effacé son profil, comme je l’ai fait moi-même. Il n'a pas relevé mais je l'ai senti gêné... Je sais bien qu'au stade où en est notre relation, je ne peux rien exiger, mais je me demande s'il ne continuera pas à aller sur le net si nous devions aller plus loin... Cette situation me perturbe et je me demande s’il faut que je continue à le voir où s’il vaut mieux suivre le conseil de mes amies et renoncer à notre relation.

Mathilde

 

Chère Mathilde,

Soit tu continues de le voir et tu entames une relation en gardant l'oeil ouvert, soit tu écoutes les conseils de tes amies.

Mais avant que votre relation ne prenne une tournure plus intime, dis-lui que tu n'acceptes pas de partager  et que si tu le retrouves sur le site, tu abandonnes la partie. S'il a des intentions sérieuses, il comprendra et se contentera de votre relation, autrement, tu devrais le voir rapidement s'éloigner sous un prétexte quelconque. Certains hommes veulent être certains que la femme leur corresponde avant de lâcher la proie pour l'ombre, mais il en existe aussi beaucoup qui trouvent dans le virtuel un réservoir inépuisable d'aventures faciles et ils ne sont pas prêts de s'en passer.

Il vaut mieux interrompre un début de relation un peu boîteux que se casser la figure quelques mois plus tard...

Je te souhaite bonne chance, quelle que soit ta décision.

Amitiés

Anouchka

14:37 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/04/2006

Coup de foudre

 

Salut Anouchka

Quelle bonne idée de publier des témoignages en plus de tes articles. Je suis aussi une femme dans la quarantaine, plutôt fin quarantaine même. Je veux ici apporter mon témoignage pour vous dire qu'il ne faut jamais désespérer et persévérer.


J'ai fréquenté les sites de rencontre, mis des annonces, participé à des soirées célibataires, speeddating, me suis inscrite à des sorties pour célibataires. J'ai fait beaucoup de rencontres, des gens agréables, d'autres moins, des tricheurs, des gens sincères. Ma recherche a duré 3 ans et au moment où j'avais abandonné toute idée d'une relation sérieuse, j'ai rencontré l'homme avec un grand H. Je crois que je l'ai su tout de suite, on avait plein de points en commun et également une grande attirance physique. Il avait également de son côté fait des rencontres qui ne lui ont rien apporté. On a donc décidé qu'on ferait connaissance tranquillement, sans jamais penser au lendemain, juste profiter des moments à deux.


ça nous a valu de nous voir de plus en plus souvent, sans contrainte, avec à chaque fois le plaisir de la rencontre. On a appris à devenir très amis, amants et un jour, on n'a plus eu envie de se quitter. Il est venu s'installer chez moi un an après notre rencontre. Maintenant ça fait un an que nous vivons ensemble et nous avons décidé de nous marier au mois de juin. Nous sommes tous les deux certains que nous somme faits l'un pour l'autre.


Voilà, je pense que pour réussir une rencontre quand beaucoup de points communs sont réunis, c'est d'abord de ne pas faire de trop grands projets et de laisser faire le temps.


J'espère que vous aurez la même chance que moi et vous envoie mes amicales salutations.

 

Laurence

 

 

Bonjour Laurence,

 

Merci pour ton témoignage. Je pense qu'il n'y a rien à ajouter...et je te souhaite tout le bonheur du monde.

Amitiés

Anouchka



14:15 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2006

Mâle mécontent!

 

Salut Anouchka,

 

J'ai lu tout tes articles sur les hommes et les rencontres virtuelles. Ok, ça a pas l'air drôle ce que certains hommes vous font endurer. Mais alors on voit que tu n'est pas à la place d'un homme, il y a beaucoup à dire aussi.

 

Depuis un an que je suis inscris sur un site que je vais pas nommer, 4 rencontres et plus d'une centaine de messages que j'ai envoyé. J'ai une bonne situation, mais je n'ai aucune envie qu'on me réponde que sur ce critère. Donc je suis resté assez vague en indiquant juste "ne désire pas l'indiquer". On n'a pas souovent flasché sur moi, ça c'est le moins que je puisse dire. Quand j'écris, souvent aucune réponse. Quand il y a réponse, la première question est "que fais-tu dans la vie prof.?" J'ai quand-même réussi à échanger avec 4 femmes au dela de 3 messages. Je les ai rencontré les 4.

 

La première, rien à voir avec la jolie photo, elle avait bien 15 ans de plus. Vieille photo pour amadouer!

 

La deuxième plutôt jolie et sympa, mais pas très intelligente, il lui restait un mois pour trouver son futur mari ou elle devait retourner dans son pays.

 

La troisième, on s'est vu une dizaine de fois, elle trouvait toujours des prétextes pour m'éviter les week-ends. Mariée!

 

Et la quatrième que j'ai vu une fois, tant elle ne correspondait en rien à ce que je recherchais, mais assez sympathique au premier abord, celle-là m'a téléphoné, écrit, harcelé des mois durant, alors que j'ai été assez clair et n'ai pas profité pour coucher avec. J'ai dû menacer de porter plainte pour qu'enfin elle me fiche la paix.

 

Voilà mon épopée virtuelle. Pas brillant! Certainement encore moins que pour toi. Alors tu sais, des mecs pourris ça existe, mais des femmes nulles aussi.

 

J'espère que tu publieras mon témoignage, car c'est important qu'on voie qu'il y a pas que vous les femmes qui tombez sur des guignols.

 

Allez sans rancune Anouchka et je te fais des gros bisous.

 

Alain

22:01 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2006

A lire absolument, conseils d'homme marié

Bonjour Anouchka

 

J’apprécie ton blog et pourtant une fois n’est pas coutume, je suis un homme marié et quadragénaire, un vrai affreux à lire tous les commentaires.

 

Aucune envie de divorcer de part et d’autre (justes motifs, financiers, enfants, etc.). Aucune

Envie de tricher, la situation est claire. J’annonce immédiatement la couleur, par respect pour mes futures amies (ou maîtresses, si vous préférez), ce qui me vaut d’avoir déjà vécu d’agréables histoires sans avoir peur de suites fâcheuses pour mon entourage direct (aucune envie que ma femme subisse mon manque de franchise, elle a pour les mêmes raisons que moi décidé de préserver notre union).

 

J’ai des amis masculins dans la même situation qui se font passer pour des célibataires, ce que je trouve navrant, mais Mesdames, faites aussi preuve de plus de perspicacité, vous éviterez ainsi que ces personnes mentent indéfiniment. Petits signes que je vous livre bien volontiers.

 

Un homme marié donne rarement son véritable prénom, de Paul, il deviendra Jean-Paul (vous aurez beau le chercher dans l’annuaire, aucune trace)

 

Il se déplace souvent pour ses affaires et ne rechigne pas à parcourir 200 km pour vous conter fleurette (Un homme libre cherche une relation de proximité)

 

Il n’est jamais libre le week-end (tout au plus le samedi dans la journée où il peut prétexter une sortie sportive avec un copain, mais vous laissera avant 18 h 00 sous un prétexte quelconque)

 

Il ne vous donnera jamais son véritable nom lors d’une première rencontre (si vous insistez, il en inventera un qui correspond bien souvent au nom de jeune fille de son épouse, ainsi il s’en souviendra)

 

Il ne vous invitera jamais chez lui (prétextant un enfant qu’il ne veut pas déstabiliser, garde conjointe, appartement en transformation ou pire déménagement en vue, cette dernière solution lui laissant largement le temps avant que vous ne découvriez le pot-aux-roses)

 

Il ne vous téléphonera et ne répondra jamais à vos appels au-delà de 19 h et jamais le dimanche.

 

Il vous gâtera bien souvent plus que nécessaire, afin de toucher votre cœur et endormir votre cerveau.

 

Comme l’a si bien dit Anouchka dans un de ses articles, c’est le lundi matin qu’il part généralement en chasse en publiant ses annonces de recherche. C’est très rarement que vous verrez une annonce d’homme marié le samedi ou le dimanche, tout simplement car il passe le plus souvent ses annonces depuis le bureau.

 

Il vous donnera souvent un premier rendez-vous dans un endroit isolé et si vous insistez pour le rencontrer dans un endroit fréquenté, il arrivera avec une serviette sous le bras (prouvant là au vu de tous qu’il est en relation d’affaires)

 

Il viendra chez vous et malgré son air plus que sympathique, fera tout pour ignorer vos voisins et amis, ne leur adressant au mieux qu’un vague bonjour. (un homme libre à qui vous plaisez, va avoir envie de connaître vos amis et votre cadre de vie).

 

Si vous avez des enfants, il s’arrangera pour débarquer chez vous une fois ceux-ci couchés pour éviter de les perturber (prétextant qu’il est un peu trop tôt pour officialiser la relation, de peur de leur faire du mal).

 

Un homme marié sera peut-être disponible quelques week-ends par an, pour vous, mais ce sera toujours ceux coïncidant avec des vacances scolaires et n’espérez jamais obtenir deux week-ends de suite.

 

Un homme marié, à moins qu’il tombe follement amoureux et qu’il ne décide de tout quitter pour vous, ne vous fera jamais une scène de jalousie (l’homme marié a un côté parfait que vous ne retrouverez jamais chez un célibataire, car l’homme libre et avec de bonnes intentions ne supporte pas la concurrence, l’homme marié, lui, sera enchanté de ne pas devoir culpabiliser lors des jours fériés réservés à la famille.)

 

Et ne rêvez pas, un homme marié quitte rarement sa famille, il est généralement quitté et ne pouvant vivre seul, au début tout du moins, c’est là que vous avez toutes vos chances. (Une fois qu’il aura appris à faire le ménage, le repassage et la cuisine et qu’il aura pris goût au célibat, il deviendra pire qu’un homme marié, utilisant toutes les ficelles de ces derniers pour mieux vous échapper, allant parfois même jusqu’à dire qu’il est marié pour ne plus devoir s’engager.

 

De plus, soyez un peu plus mystérieuses, Mesdames, si vous montrez trop de disponibilité, vous nous faites fuir, un homme doit avoir la possibilité de choisir de s’investir, il ne veut pas qu’on lui force la main.

 

Femmes, vous êtes belles et délicieuses, apprenez à ne pas pleurer pour les hommes, mais bien plutôt à déjouer leurs pièges, vous n’en récolterez que les fruits et non les larmes.

 

(Jean-)Charles

 

Bonjour Charles (je ne connaissais pas encore ce truc, merci)

 

C'est bien volontiers que je fais passer ton témoignage avant beaucoup d'autres et je pense que personne ne m'en voudra, tant il est intéressant à lire et à se graver dans la tête....Heureusement que j'ai supprimé les commentaires, tu risquerais de t'attirer les foudres de tes congénères....

Merci encore pour tes bons conseils qui valent de l'or....

Amitiés

Anouchka

11:35 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Petit bonjour d'un bloggeur

 

Salut Anouchka,

Sympa ton blogue

C'est un peu comme: "Claude Ulin répond à vos questions". Je sais pas si tu connais, c'était un ou une chroniqueuse de magasine (femme d'aujourd'hui) que ma mère achetait quand j'étais jeune.

On court tous (enfin les célibataires) après l'homme ou la femme idéale. Le mal du XXIème siècle n'est pas le sida, le cancer ou H5N1, mais la pub et la communication de masse qui nous inculque que l'homme doit être absolument grand, musclé, raffiné,.. et la femme blonde, pulpeuse et libérée. (tout cela hélas au détriment d'autres qualités moins visibles...)

A force de chercher la personne parfaite, c'est l'isolement qui nous guète.

Dommage qu'on ne puisse le commenter tes posts, mais j'imagine qu'à l'instar de Shiriel, tu as eu des messages du style pipi caca. Merci les frustrés!

Sinon, un bon truc pour débusquer les homme pris qui drague sur le net: d'abord si il n'écrit ou ne sonne qu'en semaine: tu dois déjà te poser des questions, ensuite, tu lui dis qu'en semaine tu es trop occupée et donc tu ne peux le rencontrer que le WE. Là, tu vas déjà faire un sacré tri.

Voilà c'était juste pour te dire que je reviendrai te lire prochainement.
Bon week-end.
Bugs

Bonjour Bugs,

 

et merci pour ton mail. Je me souviens en effet de ces courriers du coeur que je lisais aussi étant jeune....ça nous paraissait tellement invraissemblable parfois....

 

Pour les commentaires, eh oui, comme déjà dit, je n'accepte pas les insultes et j'ai donc supprimé cette possibilité....ce qui a donné comme résultat que d'innombrables personnes m'ont écrit pour me faire partager leurs histoires en étant ravis de les voir publiées et sans possibilité de commentaires. Il y a beaucoup de personnes qui souffrent de solitude ou suite à des histoires qui les ont marquées, le comble pour eux est d'être jugé en plus par de vils personnages. Tant qu'il existe encore des gens biens, et il y en a beaucoup fort heureusement, il faut tout faire pour qu'ils ne soient pas tentés de rejoindre les autres....

 

J'ai décidé de publier toutes les histoires qu'on me fait parvenir, sur mon blog (avec un peu de retard, mais j'ai été un peu débordée par le nombreux courriers et m'en excuse), comme je ne suis pas psy, j'essaie de répondre avec mon coeur, mon ressenti, mais si d'autres personnes, comme ça a déjà été le cas, veulent donner leur avis sur un témoignage, c'est avec plaisir que je publierai leurs écrits (pour autant qu'ils soient constructifs, réels et non injurieux). Je ne divulguerais aucune adresse e-mail, ni adresse url, à moins que la personne ne me signifie expréssément son désir de recevoir directement des réponses de la part d'autres internautes.

 

Et encore merci Bugs, pour tes bons conseils....tout à fait pertinents.....oui, les fantômes du week-end sont souvent des personnes mariées (hommes ou femmes d'ailleurs).

 

Bonne semaine à toi et amitiés

 

Anouchka

 

 

09:09 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Homme non bagué pour quadra

Bonjour Anouchka,

J'ai été charmée par ton décodage tout à fait exceptionnel !!! Je suis également dans la quarantaine et à la recherche d'un homme avec lequel j'aimerais partager certains moments de ma vie. Bien que je ne cherche ni un père pour ma fille (elle en a déjà un!!), ni un pourvoyeur (je suis financièrement indépendante), ni un homme à tout faire (j'effectue moi-même les travaux à la maison), jusqu'à présent je n'ai guère de succès sur ces sites. J'y ai fait la connaissance de quelques amis mais des candidats réellement potentiels ... Nada.

Bien que mon profil indique clairement que je ne suis pas intéressée à une relation avec des hommes mariés, ce sont majoritairement ceux-là qui entrent en contact ... pour me consoler??!! Tu parles !!

"Homme cherche femme pour rencontre" est explicitement la rubrique de prédilection des hommes mariés ou de ceux qui sont à la recherche d'une aventure?? Trop facile ... Les hommes sont si généreux !! Mais, au moins, avec ceux-là on sait à quoi s'attendre. Bravo ... Quel courage!!

Pour affiner les recherches, ces sites devraient peut-être proposer des catégories "Homme marié qui ne désire pas l'indiquer" et "Homme libre qui désire connaître et après ... qui sait ?" On pourrait plus facilement retrancher ces candidatures??!!

Quelle perte de temps et déception lorsqu'une fois plusieurs messages échangés (insistant même sur son statut marital) et la rencontre de Monsieur (tout à fait convenable et agréable, par surcroît), on découvre qu'il est ... tout ce qu'il y a de plus marié. Là, j'en perds mon latin!!! Mais pourquoi diable autant d'hommes sont-ils incapables de dire les choses telles qu'elles sont?? Plus "marketing" (vendable)??

Incroyable ... Récemment, une femme m'a contacté (en utilisant le pseudo de Monsieur!!) pour m'avertir que celui-là est un tricheur, un menteur ... Ils se fréquentaient depuis plus de 6 mois et il prétendait qu'elle était la femme de sa vie. Elle avait découvert qu'il continuait allégrement ces recherches et rencontres!! Grand dieu ... Dites-moi que je rêve !!

Je prends actuellement la pause dans mes recherches ... Je ne sais plus quelles langues et quels mots utilisés pour me faire comprendre ... RECHERCHE HOMME EXCLUSIF ET PAS MARIÉ !!!!

Amicalement,
Francesca

 

Chère Francesca,

Merci pour ton message qui exprime bien le mal-être actuel des sites de rencontres. Certains hommes mariés ayant joué de sincérité on dû essuyer tellement de refus que finalement ils préfèrent maintenant avoir recours au mensonge pour essayer de trouve ce qu’ils recherchent. Cette façon de faire est stupide, elle ne mène nulle part et amène chacun ou chacune à se méfier de l’autre, alors que justement on devrait débuter une relation avec une vue neuve et dépouillée de tous les fantômes du passé. Ce qui est assez incompréhensible, en revanche, c’est qu’il existe des sites spécialisés pour les gens n’ayant aucune envie de s’engager et ne recherchant qu’une aventure…Pourquoi diable, ces gens ne restent-ils pas entre eux et laissent aux véritables célibataires les sites qui sont fait pour eux ? Là est toute la question.

Amitiés

Anouchka

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



08:52 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/04/2006

Réponse à femme trompée virtuellement

Une lectrice de mon blog a souhaité apporter son témoignage concernant "femme trompée virtuellement" et je l'en remercie.
 
Votre témoignage est bouleversant et je compatis à votre malheur ayant été moi-même mariée et trompée.
 
Présente sur les sites de rencontres pendant un certain laps de temps, j'ai rencontré quelques hommes dont la plupart étaient mariés sans le savoir puisqu'ils mentaient. Mais comme je cherchais quelqu'un pour les week-ends et les vacances, j'ai remarqué assez rapidement leur manège. Téléphone portable fermé le soir et les week-ends.
 
Bref! C'est le double visage de ses sites de rencontres et faut faire avec ou ne plus les fréquenter.
 
Cependant, vous écrivez avoir été quittée par votre mari et m'est avis que cette aventure ne durera probablement pas. Car lorsqu'il aura fait le tour d'une passion retrouvée, le quotidien reprendra le dessus et il fera ses "comptes" de ce qu'il a perdu à savoir: Sa femme, ses enfants, probablement une maison, son deuxième pilier, etc. Et se sentira vide. C'est à ce moment, que vous aurez à prendre la décision de le reprendre ou de le quitter. Mais l'autre vous mènera la vie dure car il y a beaucoup de femmes mal intentionnées sur les sites de rencontres prêtes à faire n'importe quoi pour "posséder" un homme, d'autant plus s'il est argenté et de bonne éducation.
 
J'espère vous avoir apporté réconfort et vous souhaite bonne chance pour votre avenir.

19:29 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Trompée virtuellement

 

Bonjour Anouchka,

 

C’est bien que vous donnez la transcription en clair des petites annonces sur les sites. Pour moi, hélas, vous arrivez trop tard.

Mon mari m’a quittée ainsi que nos deux enfants et tout ça suite à une aventure du net. Ce serait bien si vous avertissez aussi les femmes mariées comment un beau jour leur mari se prend au jeu du net.

 

Mon mari est toujours rentré de bonne heure de son travail, il jouait avec nos enfants pendant que je préparais le souper, ensuite on prenait le repas ensemble et on discutait où on finissait devant la télévision ensemble.

 

Un soir il est rentré et m’a dit qu’il allait dans son bureau pour terminer un travail urgent. Le premier soir il y est resté 2 heures. Depuis il n’en est plus ressorti. Il arrivait le soir, mangeait et s’enfermait dans son bureau durant des heures. Je n’ai rien vu venir. Je lui ai bien demandé une fois pourquoi il avait d’un seul coup autant de travail à terminer à la maison. Il m’a répondu qu’au bureau il était toujours dérangé et que ces temps, il avait un emploi du temps surchargé. Le manège du bureau a bien duré deux mois. Après, il a commencé à sortir en prétextant des rendez-vous avec des clients et rentrait de plus en plus tard. La suite des rendez-vous a été des séminaires de 2, 3 jours. Je commençais sérieusement à en avoir assez et lui ai dit. Il m’a répondu que ça irait bientôt mieux. J’ai commencé à revoir une amie d’enfance et nous avons commencé à faire un petit souper au restaurant un soir par semaine et une voisine venait garder les enfants sans que mon mari soit au courant.

 

Un soir, on décide de se rendre dans un nouveau restaurant très branché et gastronomique. On buvait tranquillement l’apéritif avec mon amie et tout à coup je vois entrer un couple qui se tient amoureusement la main, c’était mon mari avec une autre femme. Ils sont allés s’asseoir et lui a fait semblant de rien. J’aurais bien voulu faire scandale, mais son attitude et l’endroit chic où nous étions m’en a empêchée.

 

Ce soir là, il n’est pas rentré dormir. Ce n’est que le lendemain soir, ayant donné à garder les enfants à ma voisine que j’ai pu laisser exploser ma colère. Tout ce qu’il a su me dire c’est qu’il était soulagé que je le sache car il l’aimait et qu’ainsi il serait plus facile pour lui de me quitter pour aller vivre avec elle. J’ai pleuré et supplié des jours, lui ai demandé de réfléchir, rien n’y a fait, il restait sur sa décision.

 

Un soir j’ai fouillé dans son téléphone pendant qu’il se douchait et j’ai trouvé le numéro de son amie. Le lendemain je l’ai appelée et elle a accepté de me parler.  Je lui ai parlé de notre couple, des enfants et tout ce qu’elle m’a répondu était qu’ils s’aimaient et avaient décidé de vivre ensemble et que mes pleurs ou menaces n’y changeraient rien.

 

J’ai bien du me rendre à l’évidence. Il est parti, rien ne l’a retenu. Je suis tellement blessée, je me demande ce que j’ai bien pu faire pour qu’il agisse de la sorte.

 

S.

 

Chère S.,

 

Vous n’êtes en rien fautive. Si vous étiez fautive, votre mari ne serait pas resté tous les soirs à vos côtés pour profiter de vos soirées à deux. Il y a déjà longtemps qu’il aurait trouvé des prétextes pour vous fuir ou aurait provoqué des disputes. Il a été atteint par le virus du net et s’est laissé prendre au piège.  C’est bien triste de gâcher ainsi la vie de toute une famille. La mort de votre couple a été trop rapide, mais s’il était resté, auriez-vous supporté qu’il mène une double vie ? Avec un homme multi-infidèle, ça peut encore être possible car sa famille passe en priorité, mais avec un homme aussi déterminé pour oublier le passé en quelques semaines, c’est impossible. Je vous souhaite de tout cœur de retrouver votre sérénité et de regarder vers l’avenir.

Amitiés

Anouchka

17:13 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/04/2006

Homme trahi!

Salut Anouchka

 

J’aime bien ton blog même que des fois tu n’y vas pas de main morte avec les hommes. Mais la caricature est assez ressemblante et j’y vois pas de hargne. Dommage que tu as supprimé les commentaires mais avec ce que j’y ai lu je te comprends facilement. Ce courrier pour te dire que les femmes aussi peuvent parfois faire souffrir.

Au mois de février j’ai participé avec une collègue de bureau à une soirée de célibataires. On s’était donné rendez-vous sur place et ma collègue est arrivée avec une copine. Immédiatement j’ai ressenti une grande attirance pour cette femme, la quarantaine comme moi. On ne s’est pas quitté de la soirée et on a décidé de se revoir lundi soir pour aller se faire un petit souper. Comme je suis un homme galant, j’avais réservé dans un resto super et on a passé une très bonne soirée. Durant la semaine je ne l’ai pas revue, mais on s’est souvent téléphoné. La semaine suivante, elle devait partir pour la montagne avec ses deux enfants. Comme j’avais également une semaine de congé, j’ai trouvé à louer un appartement non loin du sien. On a passé une super semaine de ski avec ses enfants. Le grand frère s’est même occupé du petit frère lorsque sa maman est venue dormir avec moi. Cette première nuit a été superbe et je suis immédiatement tombé amoureux.

On s’est vu régulièrement la semaine et également le week-end jusqu’à mi-mars, puis elle est devenue plus distante et trouvait mille prétextes pour m’éviter. Fin mars, elle m’a annoncé qu’elle partait une semaine en Thalasso en Tunisie seule, sans enfants. J’étais un peu contrarié, mais elle m’a rassuré en me disant que ces vacances étaient prévues depuis un bout de temps déjà. Malgré mon insistance, elle n’a pas voulu que je l’accompagne à l’aéroport, prétextant que les adieux, elle n’aimait pas du tout.

Toute cette semaine, on s’écrivait des petits mots, mais pas une seule fois je n’ai réussi à la joindre au téléphone, la ligne était visiblement surchargée où elle m’a donné un faux numéro. Pour le jour de son retour, j’ai fait envoyer à son adresse un beau bouquet accompagné d’une jolie carte et j’ai décidé de lui faire une surprise en allant l’accueillir à l’aéroport. Je m’étais renseigné discrètement auprès de ma collègue et il n’a pas été difficile pour moi de savoir l’heure de son arrivée et donc de trouver son heure d’atterrissage.

Depuis le petit bar où je buvais une bière et lisais mon journal en l’attendant, je pouvais voir les passagers arriver. Une foule compacte sort, puis dans les derniers passagers, enfin, je la vois arriver…hélas pas seule, bras-dessus, bras-dessous avec un homme un peu plus âgé . Ils ne m’ont pas vu, tant ils avaient l’air heureux ensemble. Ça m’a fait affreusement mal. Je suis rentré chez moi en me jurant qu’on ne m’y reprendrait plus.

Depuis je lui ai téléphoné plusieurs fois pour avoir une explication. J’ai toujours été accueilli par le répondeur ou par ses enfants qui ne savaient jamais où elle était. Je lui ai écris, pas de réponse, jusqu’à ce fameux jour où elle m’a envoyé un message m’informant que si je ne la laissais pas tranquille, elle finirait par porter plainte.

Voilà où j’en suis maintenant, écoeuré, triste et me suis juré de ne plus jamais me laisser faire par une femme. Même ma collègue m’évite et je ne suis rien arrivé à savoir de plus. Résultat je suis triste et au travail l’ambiance est plus que tendue.

Tu décideras peut-être de jeter ce couriel, peut-être que ce qu’endurent certains hommes ne te touche pas, mais je tenais à y apporter mon témoignage.

Pascal

 

Cher Pascal,

 

Tout d’abord merci pour tes compliments. Pour ce qui est des commentaires, j’ai préféré les supprimer, étant pour la liberté d’expression mais pas pour les insultes gratuites venant de gens en souffrance qui prennent du plaisir à insulter gratuitement . J’aime écouter mon prochain, mais n’ai pas l’habiitude de me laisser tirer vers le bas par des personnes qui n’ont plus aucun respect pour eux-mêmes et qui veulent aussi à leur tour pourrir les autres. Il y a bien assez de conflits inutiles sur cette terre pour cautionner ce genre de conduite.

Ceci étant dit, on peut me joindre sur mon adresse e-mail et vu le nombreux courrier reçu hier soir, il y a des gens vraiment bien heureusement en plus grand nombre que l’inverse.

Pour ce qui est de ton expérience, elle est bien triste, je te comprends. Peut-être que ton amie avait encore quelqu’un dans sa vie et que ces vacances étant prévues, elle n’a pas désiré les annuler. Quand elle a fait ta connaissance, elle a certainement eu

L’intention de prendre un nouveau départ. Dans le cas contraire, elle ne t’aurait certainement pas présenté à ses enfants. Mais quand un couple au bord de la rupture part en vacances, bien souvent, sans les pressions de la vie quotidienne et du travail, ils se retrouvent et retombent dans les bras l’un de l’autre. Laisses faire le temps et sois plus vigilant la prochaine fois. A l’avenir, quand tu rencontreras une autre femme, demandes-lui de te parler un peu de son passé, de ses histoires de cœur (même si tu n’aimes pas en entendre parler), ce sera l’occasion de voir si elle est encore prise ailleurs, ne serait-ce qu’en pensée.

Je te souhaite ce qu’il y a de meilleur et restes tel que tu es, il y a des femmes qui savent apprécier. Avec mon amitié.

 

10:08 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |