28/05/2006

Le fric, nerf de la guerre!

 

Salut Anouchka,

 

Je suis un homme, la cinquantaine bien entamée. Je trouve qu’il est de plus en plus difficile de trouver une femme qui me conviendrait. Je suis inscrit sur plusieurs sites, mais je me rends compte que les femmes sont devenues de plus en plus intéressées et moi je ne veux pas plaire de par ma situation prof. Mais j’aimerais également qu’on apprécie mes qualités. Donc, soit, j’indique que j’ai une bonne situation et je décroche tous les rendez-vous que je peux désirer avec femmes minaudant à qui mieux mieux, soit je me fait passer pour une personne simple et alors là, je n’obtiens aucune réponse à mes courriers. Tu ne penses pas que l’argent fausse tout ? Moi je le pense de plus en plus.

 

Je t’envoie des gros  bisous, j’aime  bien ton  blog qui m’a fait faire bien des progrès en tant que mâle….

 

Marcel

 

Bonjour Cher Marcel,

 

Oui, je te comprends, mais  en ce moment j’ai comme l’impression que tout fausse tout, il y a un certain malaise entre hommes et femmes. Se vanter, n’attire de part et d’autre que des gens inintéressants et rester simple et humble fait peur…Oui, il y a de plus en plus de gens intéressés, mais cela aussi bien du côté des femmes que du côté des hommes. Les qualités humaines n’ont plus leur place, mais je pense qu’elles reviendront à plus ou moins brève échéance. Je te souhaite de trouver rapidement celle qui saura te combler dans tous les domaines.

Avec mon amitié

Anouchka

15:52 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pause...

Une petite pause repos loin de tout et loin du net, ce que ça peut faire du bien parfois. Me voilà de retour et toutes mes excuses pour le courrier...j'ai pris bien du retard, mais ce blog se voulait avant tout être un petit compte-rendu de mes expériences des sites de rencontre...il a pris une autre tournure, et elle ne me déplaît pas, car c'est bien agréable de voir que nos expériences peuvent servir à d'autres...

 

 

15:48 Écrit par Anouchka2000 dans Sites de rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2006

La femme n'est plus assez mystérieuse pour l'homme

 

Bonsoir Anouchka,

 

J'aime bien te lire, tu a raison, les hommes sont parfois muffles. Mais les femmes ne sont plus ce qu'elles devraient être. Elle nous font tout simplement plus rêver, il n'y a plus rien à conquérir. As-tu déjà lu les annonces de femmes, parfois on se croirait au marché au bétail. Elles se vendent tellement que t'as même plus envie de faire des efforts. Quand tu les lis, elles sont belles, prêtes à devenir ta maîtresse contre une promesse d'engagement, c'est du n'importe quoi. Et après on s'étonne que les hommes soient devenus des petits monstres. ça aussi c'est à méditer, je  te le dis.

 

Je te fais quand-même un gros bisou car tu n'est peut-être pas comme les autres, mais c'est de plus en plus rare.

 

Guillaume

 

Bonsoir Guillaume,

 

et merci pour ton message, qui je dois le reconnaître est assez vrai, même s'il est un peu cru. Je pense qu'on n'a pas à se vendre, mais qu'on devrait être un minimum courtisée, comme ce fut le cas durant des siècles. En fait, les femmes ont changé, les hommes ont changé et au lieu de nous rapprocher, cette situation nous a éloigné les uns des autres. Il y a de plus en plus de solitude de part et d'autre et quand on aura touché le fond, comme pour tout, certainement qu'on en reviendra à d'anciennes méthodes et comportements qui avaient du bon. En tous les cas je l'espère.

 

Amitiés

 

Anouchka

21:18 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2006

Traité de l'amour courtois

 

Quelques lignes tirées du "Traité de l'Amour courtois" écrit en 1186 par André Le Chapelain.

 

Douze règles dans le domaine de la séduction et des relations amoureuses.

 

I. Fuis l'avarice comme un fléau funeste et embrasse son contraire.
II. Garde-toi chaste pour celle que tu aimes.
III. N'essaie pas de briser l'amour d'une dame qui est parfaitement unie à un autre.
IV. Ne recherche pas l'amour d'une femme qu'un sentiment naturel de honte t'empêcherait d'épouser.
V. Souviens-toi d'éviter absolument le mensonge.
VI. Évite de livrer à plusieurs confidents les secrets de ton amour.
VII. En obéissant en tout point aux commandements des dames, efforce-toi toujours d'appartenir à la chevalerie d'Amour.
VIII. En donnant et en recevant les plaisirs d'amour, prends garde de toujours respecter la pudeur.
IX. Ne sois pas médisant.
X. Ne trahis pas les secrets des amants.
XI. En toute circonstance, montre-toi poli et courtois.
XII. En t'adonnant aux plaisirs de l'amour, n'excède pas le désir de ton amante.

 

Les temps ont bien changé...Sourire.....

23:02 Écrit par Anouchka2000 dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2006

Attiré par l'exotisme

Bonjour Anouchka,

 

Les hommes pour moi, c'est tous des profiteurs. Je viens d'un pays africain et j'ai fait la connaissance il y a quelques mois d'un homme sur un site de rencontre. Il se disait cadre dans la finance. J'avais bien remarqué à toutes ses fautes qu'il exagérait un peu et qu'il manquait sérieusement de culture. Ayant fait des études dans mon pays et étant donné que les salaires ne sont pas comparables à ceux pratiqués en Europe, je lui ai écrit en lui disant sincèrement ce que je cherchais. C'est à dire pouvoir venir en Europe et faire un échange donnant, donnant. J'acceptais bien de passer du temps avec un homme libre et en échange je désirais pouvoir m'installer dans son pays. J'ai vite déchanté. Je l'ai rejoins une première fois pour des vacances qui ont été très agréables. Il n'était pas beau, pas très intelligent, mais gentil. Nous avons décidé que je le rejoindrai pour de bon à fin 2005. Là, il a dû me considérer comme on objet, m'ignorant, me faisant faire des tâches ingrates dans sa maison et me menaçant toujours de me jeter dehors si j'avais la moindre idée de me plaindre. J'ai tenu bon 2 mois, mais voyant que ses promesses de me trouver un bon job n'aboutiraient jamais, que ce n'était que le mirage aux alouettes, j'ai réuni mes dernières économies et je suis retournée au pays et je ne le regrette pas. Il y a aussi beaucoup d'hommes étrangers qui nous prennent pour leur femme de ménage et nous font peser la pression de l'expulsion au-dessus de notre tête, c'est nous prendre pour des esclaves et le temps de l'esclavage est aboli depuis longtemps. Je désire dire aux femmes étrangères de ne pas aller dans un pays étranger avec des promesses mirobolantes avant que le mariage soit prévu, sinon, elles seront que exploitées.

M.

 

Bonjour M.,

 

Oui tu as fait une mauvaise expérience et pourtant tu avais été claire dès le départ, ce dont je te félicite. Ton ami n'en valait pas la peine, j'espère que tu auras tout de même l'occasion de bien réussir ta vie professionnelle sans avoir recours à un procédé qui me paraît peu sûr. Je ne pense pas que l'amour s'échange contre une bonne situation, mais les temps évoluent et il faudra peut-être que je revoie mes jugements.

Amitiés

Anouchka

21:39 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2006

Hommes à éviter : l'indécis

 

L’indécis c’est un homme à qui on plaît au premier regard. Il ne réfléchit pas trop, c’est comme un ami d’enfance qu’on retrouverait des années plus tard. Difficile d’être au diapason avec un indécis. On y va prudemment, on observe, lui est déjà trois pas en avant…On lui plaît, c’est certain et il fait déjà plein de projets…Projets de vacances, de loisirs, tout ce qu’on va pouvoir faire ensemble ces 20 prochaines années. On émet quelques réticences, il faut apprendre à se connaître un minimum avant de faire des projets.

 

Le lendemain, texto pour nous informer qu’il sent notre méfiance à son égard et que dans ce cas il préfère renoncer.

On se dit « bon, basta, on n’a au moins pas perdu de temps inutilement »….Quelques jours passent et l’indécis nous contacte pour nous dire qu’il ne peut pas oublier notre regard, notre sourire…On se laisse amadouer et on accepte une deuxième rencontre…Nos réticences tombent un peu, il est toujours gentil, bien éduqué et fait toujours autant de projets….On rentre en se disant qu’on l’a mal jugé, il mérite d’être connu….On lui écrit pour lui dire qu’il nous plaît….Là-dessus, il panique encore une fois et nous explique que maintenant c’est nous qui sommes prêtes, mais que lui a encore des doutes….

 

On l’envoie faire une petite balade du côté de Pampelune (c’est derrière la lune)….Et quelques jours après, re-contact, décidément il ne peut pas nous oublier, il veut nous voir tout de suite….car l’indécis est un impatient qui veut toujours tout tout de suite, il ne fait rien de réfléchi, il n’y a que ses peurs qui sont réfléchies.

 

On décide donc d’un nouveau rendez-vous, le jour en question n’est pas encore arrivé que l’indécis (qu’il faudrait attraper au vol quand il passe au-dessus de notre tête…car si on hésite ou qu’on laisse passer quelques jours, sa panique le reprend) nous écrit que vraiment il vit trop de choses difficiles ces temps et que finalement il renonce totalement à toute relation. Cette fois on lui dit d’aller se faire voir et surpris par notre brusquerie, il n’a qu’une envie, nous appeler, parler et pourquoi pas nous revoir très vite.

 

L’indécis est un peu un masochiste qui s’empoisonne la vie pour pas grand-chose….et si on le laisse faire, il finira bien par empoisonner la nôtre également.

11:18 Écrit par Anouchka2000 dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2006

 Marché virtuel

J'ai 47 ans, et je suis seule depuis 6 ans suite à un divorce. Juste après mon divorce, j’ai fait la connaissance au travail d’un homme avec qui je suis sortie six mois. Nous nous entendions bien, mais autant ses enfants que les miens ont semé une telle zizanie que nous nous sommes finalement quittés.

Depuis cette histoire, je n’ai connu que des petites relations éphémères et en cachette de mes enfants. Ceux-ci étant maintenant adolescents et n’ayant plus beaucoup de temps pour moi,  je me suis inscrite dans un club de rencontres sur le net... sans a priori, sans illusions non plus.

J'ai cependant rencontré un homme il y a environ 2 mois, avec qui j'ai un peu correspondu, et que j'ai rencontré une fois. Nous avons pas mal discuté, le courant a eu l'air de bien passer... dès le lendemain de cette rencontre, ses messages sont devenus plus personnels, plus complices... Et il dit souhaiter me revoir.

Mais je sais qu'il continue depuis à se connecter sur le site de rencontres, et à plusieurs reprises. Je ne sais plus trop quoi en  penser. Je lui ai demandé l'autre jour au téléphone pourquoi il continuait toujours de se connecter et pourquoi il n’avait pas effacé son profil, comme je l’ai fait moi-même. Il n'a pas relevé mais je l'ai senti gêné... Je sais bien qu'au stade où en est notre relation, je ne peux rien exiger, mais je me demande s'il ne continuera pas à aller sur le net si nous devions aller plus loin... Cette situation me perturbe et je me demande s’il faut que je continue à le voir où s’il vaut mieux suivre le conseil de mes amies et renoncer à notre relation.

Mathilde

 

Chère Mathilde,

Soit tu continues de le voir et tu entames une relation en gardant l'oeil ouvert, soit tu écoutes les conseils de tes amies.

Mais avant que votre relation ne prenne une tournure plus intime, dis-lui que tu n'acceptes pas de partager  et que si tu le retrouves sur le site, tu abandonnes la partie. S'il a des intentions sérieuses, il comprendra et se contentera de votre relation, autrement, tu devrais le voir rapidement s'éloigner sous un prétexte quelconque. Certains hommes veulent être certains que la femme leur corresponde avant de lâcher la proie pour l'ombre, mais il en existe aussi beaucoup qui trouvent dans le virtuel un réservoir inépuisable d'aventures faciles et ils ne sont pas prêts de s'en passer.

Il vaut mieux interrompre un début de relation un peu boîteux que se casser la figure quelques mois plus tard...

Je te souhaite bonne chance, quelle que soit ta décision.

Amitiés

Anouchka

14:37 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |