25/04/2006

Mâle mécontent!

 

Salut Anouchka,

 

J'ai lu tout tes articles sur les hommes et les rencontres virtuelles. Ok, ça a pas l'air drôle ce que certains hommes vous font endurer. Mais alors on voit que tu n'est pas à la place d'un homme, il y a beaucoup à dire aussi.

 

Depuis un an que je suis inscris sur un site que je vais pas nommer, 4 rencontres et plus d'une centaine de messages que j'ai envoyé. J'ai une bonne situation, mais je n'ai aucune envie qu'on me réponde que sur ce critère. Donc je suis resté assez vague en indiquant juste "ne désire pas l'indiquer". On n'a pas souovent flasché sur moi, ça c'est le moins que je puisse dire. Quand j'écris, souvent aucune réponse. Quand il y a réponse, la première question est "que fais-tu dans la vie prof.?" J'ai quand-même réussi à échanger avec 4 femmes au dela de 3 messages. Je les ai rencontré les 4.

 

La première, rien à voir avec la jolie photo, elle avait bien 15 ans de plus. Vieille photo pour amadouer!

 

La deuxième plutôt jolie et sympa, mais pas très intelligente, il lui restait un mois pour trouver son futur mari ou elle devait retourner dans son pays.

 

La troisième, on s'est vu une dizaine de fois, elle trouvait toujours des prétextes pour m'éviter les week-ends. Mariée!

 

Et la quatrième que j'ai vu une fois, tant elle ne correspondait en rien à ce que je recherchais, mais assez sympathique au premier abord, celle-là m'a téléphoné, écrit, harcelé des mois durant, alors que j'ai été assez clair et n'ai pas profité pour coucher avec. J'ai dû menacer de porter plainte pour qu'enfin elle me fiche la paix.

 

Voilà mon épopée virtuelle. Pas brillant! Certainement encore moins que pour toi. Alors tu sais, des mecs pourris ça existe, mais des femmes nulles aussi.

 

J'espère que tu publieras mon témoignage, car c'est important qu'on voie qu'il y a pas que vous les femmes qui tombez sur des guignols.

 

Allez sans rancune Anouchka et je te fais des gros bisous.

 

Alain

22:01 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.