20/04/2006

Trompée virtuellement

 

Bonjour Anouchka,

 

C’est bien que vous donnez la transcription en clair des petites annonces sur les sites. Pour moi, hélas, vous arrivez trop tard.

Mon mari m’a quittée ainsi que nos deux enfants et tout ça suite à une aventure du net. Ce serait bien si vous avertissez aussi les femmes mariées comment un beau jour leur mari se prend au jeu du net.

 

Mon mari est toujours rentré de bonne heure de son travail, il jouait avec nos enfants pendant que je préparais le souper, ensuite on prenait le repas ensemble et on discutait où on finissait devant la télévision ensemble.

 

Un soir il est rentré et m’a dit qu’il allait dans son bureau pour terminer un travail urgent. Le premier soir il y est resté 2 heures. Depuis il n’en est plus ressorti. Il arrivait le soir, mangeait et s’enfermait dans son bureau durant des heures. Je n’ai rien vu venir. Je lui ai bien demandé une fois pourquoi il avait d’un seul coup autant de travail à terminer à la maison. Il m’a répondu qu’au bureau il était toujours dérangé et que ces temps, il avait un emploi du temps surchargé. Le manège du bureau a bien duré deux mois. Après, il a commencé à sortir en prétextant des rendez-vous avec des clients et rentrait de plus en plus tard. La suite des rendez-vous a été des séminaires de 2, 3 jours. Je commençais sérieusement à en avoir assez et lui ai dit. Il m’a répondu que ça irait bientôt mieux. J’ai commencé à revoir une amie d’enfance et nous avons commencé à faire un petit souper au restaurant un soir par semaine et une voisine venait garder les enfants sans que mon mari soit au courant.

 

Un soir, on décide de se rendre dans un nouveau restaurant très branché et gastronomique. On buvait tranquillement l’apéritif avec mon amie et tout à coup je vois entrer un couple qui se tient amoureusement la main, c’était mon mari avec une autre femme. Ils sont allés s’asseoir et lui a fait semblant de rien. J’aurais bien voulu faire scandale, mais son attitude et l’endroit chic où nous étions m’en a empêchée.

 

Ce soir là, il n’est pas rentré dormir. Ce n’est que le lendemain soir, ayant donné à garder les enfants à ma voisine que j’ai pu laisser exploser ma colère. Tout ce qu’il a su me dire c’est qu’il était soulagé que je le sache car il l’aimait et qu’ainsi il serait plus facile pour lui de me quitter pour aller vivre avec elle. J’ai pleuré et supplié des jours, lui ai demandé de réfléchir, rien n’y a fait, il restait sur sa décision.

 

Un soir j’ai fouillé dans son téléphone pendant qu’il se douchait et j’ai trouvé le numéro de son amie. Le lendemain je l’ai appelée et elle a accepté de me parler.  Je lui ai parlé de notre couple, des enfants et tout ce qu’elle m’a répondu était qu’ils s’aimaient et avaient décidé de vivre ensemble et que mes pleurs ou menaces n’y changeraient rien.

 

J’ai bien du me rendre à l’évidence. Il est parti, rien ne l’a retenu. Je suis tellement blessée, je me demande ce que j’ai bien pu faire pour qu’il agisse de la sorte.

 

S.

 

Chère S.,

 

Vous n’êtes en rien fautive. Si vous étiez fautive, votre mari ne serait pas resté tous les soirs à vos côtés pour profiter de vos soirées à deux. Il y a déjà longtemps qu’il aurait trouvé des prétextes pour vous fuir ou aurait provoqué des disputes. Il a été atteint par le virus du net et s’est laissé prendre au piège.  C’est bien triste de gâcher ainsi la vie de toute une famille. La mort de votre couple a été trop rapide, mais s’il était resté, auriez-vous supporté qu’il mène une double vie ? Avec un homme multi-infidèle, ça peut encore être possible car sa famille passe en priorité, mais avec un homme aussi déterminé pour oublier le passé en quelques semaines, c’est impossible. Je vous souhaite de tout cœur de retrouver votre sérénité et de regarder vers l’avenir.

Amitiés

Anouchka

17:13 Écrit par Anouchka2000 dans Courrier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.